Menu

Chirurgie des paupières

 
Principe
La blépharoplastie est une intervention chirurgicale permettant de traiter les signes de vieillissement. Elle peut concerner les quatre paupières à la fois ou uniquement les paupières supérieures ou les paupières inférieures. La blépharoplastie permet de remplacer cet aspect « fatigué » du regard en diminuant les signes de vieillissement présent au niveau des paupières et ainsi, vous rendre une apparence plus reposée. Cette intervention est souvent associée à un lifting temporal ou cervico-facial. Les cicatrices effectuées par le Docteur Christiane ERMISCH seront très discrètes et le résultat très naturel.
 
Avant l'intervention 
L’hospitalisation se déroule en ambulatoire. Dans le cas d’une intervention sur les paupières supérieures, elle pourra être effectuée sous anesthésie locale mais se déroulera sous anesthésie générale, pour les paupières inférieures.

Intervention
Blépharoplastie supérieure : 
Cette intervention permet d’enlever l’excès graisseux souvent présent dans le coin interne de l’œil, mais également d’enlever l’excès cutané qui provoque des paupières lourdent et qui tombent.
Blépharoplastie inférieure voie sous-ciliaire :
Cette intervention permet d’enlever l’excès cutané et de redraper la peau par une incision transcutanée sous les cils. Le muscle orbiculaire (de la paupière inférieure) est souvent retendu dans le même temps opératoire.
Blépharoplastie inférieure voie transconjonctivale :
Cette intervention qui ne nécessite aucune suture permet d’enlever les poches graisseuses qui déforment et bombent la paupière supérieure. L’incision est cachée dans la conjonctive.

Suites postopératoires
Avec un surjet très fin, le Docteur Christiane ERMISCH effectue la suture cutanée. Cette dernière sera retirée entre le 4ème et le 6ème jour. En quelques jours, les ecchymoses et l’œdème se résorberont. En moins d’un mois, les cicatrices deviennent pratiquement invisibles. Cette intervention, aussi bien pratiquée chez la femme que l’homme, généralement effectuée à partir de la quarantaine peut être parfois réalisée plus tôt lorsque les disgrâces ne sont pas liées à l’âge. L’intervention va corriger les défauts sur le long terme. Les suites postopératoires sont quasiment indolores.





Blépharoplastie supérieure bilatérale,chez une patiente de 59 ans.
Resultat à 6 mois.

------------------------------------------
 


Blépharoplastie supérieure chez une patiente de 47 ans,
 Resultat à 6 mois.
 
 
EN SAVOIR PLUS